Peut-on parler un langage commun ?

25 & 26 juin2015
Château de Suze la rousse

Défis 07.
Comment fédérer autour d’un même objectif différents secteurs de l’action publique (culture, social, environnement, économie, …) ?

  • Livrables
  • Objectifs
  • Porteurs

Le groupe de travail a choisi d’étudier la démarche de création du projet Anima de l’association Lieux Fictifs, et d’en proposer une méthodologie pour faire l’expérience du commun « la création collaborative comme processus de transformation ». Tous les défis de la petite Fabrique se sont retrouvés dans les étapes de processus. Les documents produits donnent une lecture globale des projets culturels et sociaux rassemblés autour de l’enjeu de transformer la société.

Téléchargez l’outil d’analyse ici.

Permettre la mise en place d’un langage commun.

Sensibiliser d’autres domaines de l’intervention publique.

Définir des approches communes (social, culture et artiste).

Considérant que
comprendre l’art c’est en faire l’expérience
pour être collaboratif, il est nécessaire
de s’inscrire dans la durée
l’art contribue à faire société

Lors des rencontres de Suze-la-Rousse, ce défi a été facilité par :

Christelle Blouet,

Coordinatrice du Réseau culture 21. Diplômée d’un master de direction de projets culturels, Christelle est fondatrice et coordinatrice du Réseau culture 21. Elle en porte l’initiative dès 2009 après la rédaction d’un mémoire consacré à la mise en œuvre de l’Agenda 21 de la culture en France. Dans ce cadre, elle anime de nombreuses démarches d’information et de formation visant à promouvoir une approche transversale de la culture, fondée sur des processus démocratiques et participatifs qui développent la prise en compte de la diversité culturelle et des droits culturels. Elle appuie ces travaux par un accompagnement de la prise en compte de l’Agenda 21 de la culture dans les collectivités. Elle coordonne depuis 2012 le programme Paideia en France en partenariat avec l’Observatoire de la diversité et des droits culturels de l’Université de Fribourg (IIEDH).

L’équipe était constituée de :

CACCAVALE Caroline, Lieux Ficitfs, Bouches du Rhône, DELCROS  Sophie, directrice adjointe médiathèque départementale, Aveyron, DESHUIS Leïla, chargée de mission protection enfance, Seine Saint Denis, KERLIDOU  Sandrine, directrice culture, île et vilaine, MANSUY Guy, adjoint chef de service insertion logement, Vosges, PINARD Stéphane, responsable développement culturel, Nord, RIVIERE  Benoit, Directeur Adda 32, Gers, ZEROUAL Malika, assistante socio-éducative, Pas de Calais.